28 janvier 2013

24, saison 3


24 planches en 24 heures sur un thème donné au dernier moment ! Une fois de plus ça va être grand, et je serais sur Facebook en même temps, donc n'hésitez pas à suivre en direct.

25 janvier 2013

Saint qui ça ?

Discussion autour d’un verre à Denfert-Rochereau. 
‒ Salut Seyar. 
‒ Euh… salut. Rappelle-moi… 
‒ Neil ! Chevalier du Poulpe ! 
‒ Ah oui, bien sûr, pardon, j’oublie, y en a tellement, des chevaliers de bronze ! 
‒ Ouais, enfin, on dirait pas parfois. Tu te souviens de mon pote, Oud, chevalier du Bacalau. 
‒ Euh… 
‒ Ouais, laisse tomber. Tu prends un verre ? 
‒ Ok. De toute façon j’attends ma copine, elle sera pas là avant une bonne heure… 
‒ Ta copine… c’est laquelle déjà ? Sheena ? Mylène ? Shun ? Marine ? 
‒ Eh ! Marine c’est ma sœur, mec, tu la laisses en dehors de tout ça ! 
‒ D’où c’est ta s… non mais on s’en fout en fait. Tu reviens du Sanctuaire ? 
‒ Ouais, je faisais mon bilan de fin d’année avec Athéna. 
‒ Eh ben, la religion c’est plus ce que c’était. 
‒ T’as obtenu quelque chose ? 
‒ Ouais, toute sa considération. 
‒ Super. Mais elle t’a au moins fait passer argent ? 
‒ Que dalle. 
‒ Non mais sans déconner ! Il faut faire quoi pour monter d'un échelon dans cette taule ? Vous l’avez sauvée combien de fois, la greluche Athéna ? 
‒ Euh… je sais pas. Quatre fois je dirais. 
‒ Mettons. Je dis pas que vous avez fait du zèle, hein, c’est normal, c’est notre boulot de la protéger. Mais moi je dis, quand on fait bien son boulot, on monte dans la hiérarchie, merde ! 
‒ Ben ouais mais les postes sont tous occupés et… 
‒ Et mes couilles ? Les armures d’or, y en a la moitié de vide. Et je parle pas que des Gémeaux, hein ! 
‒ Oui mais il faut un peu d’ancienneté… 
‒ Ah ben oui, c’est clair. Camus, chevalier d’or du Verseau, vingt ans. Ayor, chevalier d’or du Lion, vingt ans… 
‒ Ça va, ça va, j’ai compris l’idée générale ! Mais j’étais supposé faire quoi ? Merde, mec, c’est une déesse la môme Kido, je vais pas la traîner aux prud’hommes ! 
‒ En plus, y a au moins une fois où vous l’avez sauvée des chevaliers d’or eux-mêmes, non ? Ils ont été puni ? Au moins rétrogradés ? 
‒ Euh… y en a qui sont morts quand même. 
‒ Mouais. N’empêche, ça pue le piston tout ça. 
‒ Et puis vous étiez où vous ? C’est vrai quoi, paraît qu’on est quatre-vingt-huit chevaliers d’Athéna, dont cinquante-deux de bronze, et pendant la bataille du Sanctuaire on était dix à la marave, dont quatre qui fightaient un peu sérieusement. 
‒ C’est toi que tu comptes pas ? 
‒ Non, mais Ikki il en a tué qu’un, j’appelle ça un petit bras. Mais change pas de conversation, vous foutiez quoi vous ? 
‒ Eh ben figure-toi qu’on bossait ailleurs. Voilà ! Y a pas que la baston dans la vie, nous on avait une mission délicate de négociation avec une autre caste de chevaliers. 
‒ Qui ? Poséidon ? Asgard ? 
‒ Non, les chevaliers d’Anansi, dans le sanctuaire noir d’Accra, au Ghana. 
‒ Beu ? 
‒ Ben ouais, qu’est-ce que tu veux, depuis qu’Athéna a relancé la mode, le moindre dieu veut une escouade de chevaliers à ses ordres. Et vas-y que je te recrute trois pouilleux du village à côté, que je te les équipe de trois plates à base de boîtes de conserve redressées, que je leur refile un titre ronflant et vogue la galère. 
‒ Mais c’est qui, Nancy ? 
‒ Anansi. Super la culture gé, mais j’en attendais pas plus d’un gosse de l’assistance. 
‒ Hé ! 
‒ Non mais ça va, c’est pas comme si t’avais grandi dans une fondation pétée de thunes, avec tous les moyens d’éducation moderne à disposition. 
‒ On était plus dans l’esprit « sport études ». Donc, Anansi, c’est qui ?
‒ Un dieu d’Afrique de l’Ouest, une espèce de… disons un peu comme Hermès. T’as fait ta formation en Grèce, Hermès, ça te parle ? 
 ‒ Euh… bien sûr. C’est un maroquinier, c’est ça ? 
‒ Laisse tomber. Bon, toujours est-il qu’Anansi s’est mis en tête d’avoir ses propres chevaliers, et bien sûr il en a envoyé trois pour tuer Athéna. 
 ‒ Pourquoi il a fait ça ? 
 ‒ Je crois que c’est plus ou moins devenu un rite de passage. « Mamadou de la Mygale, va tuer Athéna, et essaye de trouver un truc bien chelou qui la tue en douze heures, avec des épreuves à surmonter pour quiconque veut la sauver. » 
‒ Ça expliquerait bien des choses. Et qu’est-ce qui s’est passé ? 
‒ Ben ils ont débarqué, et y en a un, Umbapo de la Tégénaire je crois – leur gimmick, c’est les araignées, me d’mande pas pourquoi – qui a tenté une espèce d’empoisonnement. Mais il a raté son coup, ses deux potes sont venus l’aider et on est arrivés avec Marc et Hervé… 
‒ Qui ? 
‒ Pardon, les chevaliers du Mutalisk et du Thylacine, qui ont engagé le combat. Thylacine a fait son attaque spéciale à base de fusil d’assaut AK-47, qui a calmé le chevalier de la Tarentule. Le Bacalau ici présent a déclenché sa « chiquetaille infernale » sur la Tégénaire. Et Marc a servi sa technique habituelle du « coup de griffes dans le dos » sur le chevalier à l’Épeire. 
‒ Ça fait pas très chevalerie tout ça ! 
‒ Ah ben surtout avec des griffes rétractiles, empoisonnées et électrifiées. C’est clair que ça ne marche qu’une fois, mais ça marche bien. 
‒ Et qu’est-ce qui s’est passé ensuite ? 
‒ Ben Saori nous a envoyé parlementer avec les chevaliers d’Anansi, histoire de voir si tout ça n’était pas une tragique méprise. Elle voulait venir avec nous mais on l’en a habilement dissuadée. D’ailleurs, si vous faisiez ça plus souvent, vous auriez moins d’emmerdes. 
‒ Oui, oui. Donc, vous filez au Ghana. 
‒ C’est ça. À Accra, la capitale. Ce qui n’était pas pour déplaire au chevalier du Bacalau, pas vrai Oud ? 
‒ Ha, ha. 
‒ Hu, hu. 
‒ Pas compris. 
‒ Laisse tomber. On arrive, et on tombe sur le chevalier du Vinaigrier, qui nous explique qu’il faudra traverser les douze cases du zodiaque arachnéen avant de pouvoir affronter le grand Anansi, et qu’on a que douze heures pour le faire. 
‒ Pourquoi douze heures ? 
‒ Parce qu’on avait rendez-vous à dix-sept heures tapantes, et qu’ils rigolent pas avec les horaires. Bref, on fait ce qu’on a à faire… 
‒ Vous affrontez chaque chevalier arachnéen dans de glorieux combats, explorant les ressources insoupçonnés de vos cosmo-énergies et atteignant le septième sens au passage ? 
‒ Non, on contourne par la jungle, et on arrive au palais d’Anansi à huit heures et demie, à peu près. 
‒ Ah. 
‒ Oui, moi j’avais proposé de cramer toutes les cases, mais ils ont dit qu’on perdrait trop de temps. 
‒ Et là vous affrontez la fureur du dieu malin, vos amis tombent les uns après les autres, et… 
‒ Non, non, c’était cool. En fait il s’attendait à vous voir arriver, vous, et il avait préparé une série de pièges à couillons. Mais quand il nous a vus, il s’est marré, nous a offert à boire et on a joué au poker avec lui et les chevaliers qui lui restaient. 
‒ Hein ? 
‒ Oui. Je lui dois du fric d’ailleurs, il est bon le con ! Et après on a négocié un pacte de non-agression, voire d’entraide au cas où. 
‒ Ah. C’est pas très glorieux tout ça. 
‒ Ben non. La politique des petits pas, mec. Pas glorieux, mais ça fait avancer. Vous, vous avez fait quoi, à part tendre nos relations avec Poséidon, Asgard et compagnie ? 
‒ On a sauvé la déesse… 
‒ … Athéna, ouais, je sais, mais qui c’est qui l’avait amenée là-bas à chaque fois ? Qui c’est qui fout la merde, en vrai ? 
‒ Le Sanctuaire était aux mains du mal… 
‒ Et tout le monde s’en foutait. Franchement, ta copine de l’orphelinat, là, ça lui a changé la vie, que vous alliez dérouiller le Grand Pope ? Vous dites que vous protégez les gens, mais dans les faits vous passez votre temps à tirer votre déesse de la mélasse. Vous réglez des problèmes qui ne se poseraient pas si vous n'étiez pas là. Vous savez à qui vous me faites penser ? 
‒ Ne le dis pas ! 
‒ À des jedi ! 
‒ RHAAAAAAAAAAAAAAA !!! TU VAS TE MANGER UN P… DE MÉTÉORE DANS LA TRONCHE, MEC ! 
‒ AH OUAIS ? VIENS-Y, J’T’ATTENDS ! ATTAQUE VENTOUSES ! 
‒ MÉTÉORE DE PÉGASE ! 
‒ Pfff ! Et ça r’commence. 

Pour preuve que ces clampins sont à l’origine de bien des misères, on notera l’absurde surreprésentation des ressortissants grecs parmi les récipiendaires d’armures d’or, ce qui explique probablement l'état actuel de la nation hellénique.
Notez également comme certaines nationalités peuvent surprendre : que Shaka soit bouddhiste, ça ne me choque pas outre-mesure, mais qu’il soit indien, ça m’épate déjà un peu plus tant les grands échalas blond platine n’abondent pas dans la péninsule…
En revanche, on apprendra avec une fierté bien légitime que Camus, un des chevaliers les plus classes, est français. Et que Masque de Mort, le plus gros salopard du tas, est italien. Comme quoi, on peut critiquer ce manga tant qu’on voudra, il entretient une certaine cohérence.

Enfin, presque...

Et puis, évidemment, si vous ne connaissez pas :

23 janvier 2013

Le jeu des cartes

Un jeu bien duraille pour cette semaine. Cliquez sur l'image pour répondre
J'avais inventé le personnage du Cartier-Maître pour une nouvelle que je n'ai jamais écrite, parmi tant d'autres. Au moins fera-t-il un jeu potable.


Et le vainqueur est, pour une fois, Marc, avec un très beau 8/9 (personne n'a trouvé le dernier, qui était très difficile). 

1. le Disque-Monde (romans de Terry Pratchett) ;

2. Westeros et Essos (Le Trône de fer, G. R. R. Martin) ;
3. les terres du Milieu (Le Seigneur des anneaux, J. R. R. Tolkien) ;
4. Azeroth, avec ses trois continent les Royaumes de l’Est, Kalimdor et le Northrend (Warcraft) ;
5. les terres de Fangh (Le Donjon de Naheulbeuk, John Lang) ;
6. Ce monde n’est pas nommé, mais c’est celui de La Horde du contrevent d’Alain Damasio (à lire) ;
7. le monde de Kalon et Morgoth, avec le Klisto au nord et le… continent méridional au sud (ASP Explorer) ;
8. Hyrule (Zelda 3 : A Link to the Past) ;
9. les contrées du Rêve (avec Kadath, Celephais… tout un univers onirique créé par H. P. Lovecraft) : personne n’a trouvé, mais il faut reconnaître que la carte n’est pas du tout parlante.

21 janvier 2013

Comme un air de Calvin et Hobbes


Je ne sais pas si vous connaissez le parc Georges Brassens, dans le 15e arrondissement, mais sous la neige il est assez magique, avec sa foire aux livres du samedi et le super restau Diet'éthique pas loin de là... J'dis ça, j'dis rien, hein...

18 janvier 2013

La pelle de Cthuhlhu

Bon, je m'explique un peu sur l'origine ce ces planches. À une époque reculée je dessinais nos parties de jeu de rôles, notamment de L'Appel de Cthulhu, qui était notre jeu de prédilection.

Ces trois planches sont extraites du compte rendu d'une partie épique (22 heures de jeu intensif réparties en deux sessions). Au-delà du souvenir formidable qu'elles représentent pour moi, elles présentent également l'avantage d'illustrer ce qui arrive quand on essaie d'envoyer une Maigre Bête de la Nuit se taper toute seule un druide protégé par un Sombre Rejeton de Shub-Niggurath. 

J'ai pas mal de boulot cette semaine, alors je me suis contenté de cette reprise (relettrée et un peu retravaillée). J'espère que ça vous plaira quand même.

16 janvier 2013

Le jeu des épées


Comme d'hab, envoyez vos réponses en cliquant sur l'image. Bonne chance !

Ah, et aussi : j'ai un nouveau blog dédié au cinéma. N'hésitez pas à aller y faire un tour, les mises à jour seront quotidiennes !

Et c'est une nouvelle victoire (sans appel) de Toto, qui est sur le coup au-dessus de tout soupçon de triche (pas comme dans les jeux à base de photos, où c'est moins clair -_-), donc bravo à lui.

Quant aux réponses :
1. l'épée Vorpale du célèbre poème Jabberwocky de Lewis Carroll ;
2. Frostmourne, l'épée maudite d'Arthas dans Warcraft 3 ;
3. Stormbringer (ou Mournblade, hein, j'acceptais aussi), l'épée runique d'Elric dans les romans de Michael Moorcock ;
4.  Durandal, l'épée de Roland de Roncevaux (non, ce n'est pas Boromir !) ;
5. pour moi, l'épée de Blade, c'est Daywalker, mais apparemment elle s'appelle aussi Justicar (nom de merde, je tiens à le dire !). J'ai accepté les deux ;
6. Excalibur, l'épée légendaire du roi Arthur, plantée dans son rocher blablabla tout le monde connaît (point cadeau) ;
7. Claidheamor, l'épée humaine dans le génial Freaks' Squeele de Florent Maudoux ;
8. Aiguille (Needle en VO), l'épée d'Aria Stark dans Le Trône de fer (G. R. R. Martin) ;
9. Dard (Sting en VO), "l'épée" elfique de Bilbon, puis de Frodon dans Le Seigneur des anneaux (J. R. R. Tolkien) ;
10. et enfin l'épée de Link dans Zelda, celle qui envoie des rayons quand on a le plein de cœurs, la légendaire Mastersword (parfois traduite Excalibur).

14 janvier 2013

Gemlie et Max



Je suis un peu aux fraises (beaucoup de boulot et pas mal d'administratif la semaine passée, et un peu de repos pas trop luxueux ce week-end), donc je vous laisse juste quelques designs conçus sur le thème de Gemlie et Max, deux héros dont j'avais déjà parlés. J'espère pouvoir en faire quelque chose... 
Les vieux habitués reconnaîtront une version un peu modernisée du sergent Barok, Twik et Bik, des méchants du Donjon de Naheulbeuk que j'avais créés à la grande époque.

09 janvier 2013

Le jeu des planètes


Et on reprend les jeux du mercredi. Comme d'habitude, cliquez sur l'image pour répondre par mail, le vainqueur gagne un dessin gratuit.

Peu de réponses, mais intéressantes, et c'est Oud qui emporte le jeu cette fois avec 8 bonnes réponses (je ne pensais pas que ce serait si dur).
Quant aux résultats :
- 1. Arrakis (bon, ok, en fait je voulais dessiner un Fremen, mais c'est pas super clair, ceci dit Oud, grand fan de l'œuvre de Frank Herbert, a trouvé, comme quoi !)
- 2. Aquablue (id.)
- 3. Aïur (Starcraft)
- 4. Krypton (Superman)
- 5. Kashyyyk (Star Wars)
- 6. Klendathu (Starship Troopers)
- 7. Yuggoth (mais j'acceptais aussi Pluton) (le mythe de Cthulhu)
- 8. Diplou (Diplodo)
- 9. Mars (Looney Tunes)
- 10. Melmac (Alf)

07 janvier 2013

Allez, plus que deux mois !

Une planche qui a plusieurs objectifs :
  • d'abord, je travaille en ce moment sur des designs d'heroic fantasy bourrin et c'est assez rigolo (les habitués du blog savent à quel point j'apprécie le style Blizzard, Warcraft et Starcraft essentiellement) ;
  • ensuite, en ce moment je joue (mal) à Warcraft 3, en essayant (péniblement) de finir la campagne Frozen Throne (oui, c'est vieux, je suis nul et j'ai six trains de retard), et la campagne « bonus » orc avec le belluaire Rexxar est le jeu idéal pour se détendre (c'est pas trop dur, très long et rigolo) ;
  • Heart of the Swarm (l'extension de Starcraft 2) est prévue pour mars et il y a de fortes chances pour que le gameplay tourne autour d'un « héros », comme c'était le cas dans Warcraft 3, d'où cet « entraînement » actuel ;
  • j'apprends enfin à utiliser les Rotring qu'on m'a offert, et c'est génial pour le volume et les détails ;
  • et puis bon, j'avais très envie de baptiser un pandaren « Takenoko ». On a les amusements qu'on peut.