19 octobre 2015

Babylone technologique

Latha "Mandala" Sesame, notre... disons "héroïne". Plus habituée aux paradis artificiels
qu'à la vie en société.

Mes quelques moments creux de la semaine dernière furent consacrés à Technobabylon.
Ce jeu nous vient de Wadjet Eye, le même studio qui avait déjà produit la série Blackwell dont j'avais parlé ici. Il appartient aussi à la catégorie, plus guère à la mode, des point & click (enfin, si, ils reviennent à la mode avec les supports tactiles, mais bon, on est loin de la folie des FPS, MOBA et autres STR...).

Et franchement, c'était un pied intégral !

Technobabylon possède un scénario adulte
Alors, un scénario "adulte", ça ne veut pas dire un scénario hyper violent avec du gore partout, ni une histoire avec des quéquettes dans tous les sens, non, ça c'est un scénario adolescent.
Un scénario adulte, c'est une intrigue qui ne vous prend pas pour des billes, qui brasse des thématiques complexes et sait les traiter intelligemment. Ici, vu qu'on traîne en plein univers cyberpunk, ils n'ont pas lésiné : paradis artificiels, Internet, clonage, IA au comportement discutable, transsexualité, parentalité, amitié, justice, vengeance, folie, scientisme, manipulations génétiques... des sujets qui s'intègre parfaitement à l'intrigue, sans l’appesantir pour autant.
Si vous ajoutez des personnages bien écrits et attachants, des énigmes complexes juste ce qu'il faut (il m'est arrivé de caler de temps à autres, mais je l'ai fini sans aller voir la solution en ligne) et une durée pas dégueu (13 heures), vous obtenez une expérience fascinante et très agréable.
Et qui nous rappelle que le réalisme photographique n'a rien à voir avec la force d'une ambiance : tout est question de qualité d'écriture. Et chez Wadjet Eye, là-dessus, ils sont au top.

Bon, évidemment faut aimer les gros pixels et parler anglais.
Mais au moins ça tourne sur toutes les machines.
(oui, j'ai déjà utilisé cette légende)

2 commentaires:

Victor von Jul a dit…

Ca a l'air sympa comme alternative aux jeux "mainstream". Je suis à fond sur Shadowrun (fini) et Shadowrun:Dragonfall, qui ont un petit côté RPG pas dégueu. Je note cette référence, merci ; on trouve ces jeux sur Steam ou autre plateforme dématérialisée ?

Neil a dit…

Tout à fait, moi je les ai achetés sur Steam (d'ailleurs je pense qu'ils n'existent pas sur support physique en fait...). Y avait même un bundle des quatre premiers Blackwell qui valait carrément le coup.